Deedee

La vie trépidante et truculente d'une parisienne à Paris

26 juillet 2006

Vade retro fautus ortograficus

fauteRien à faire, je ne supporte pas les fautes d’orthographe. Ça me file immanquablement des boutons, c’est plus fort que moi. Confondre les terminaisons en –é ou en –er par exemple… c’est pourtant facile ! Depuis la maternelle, on nous rabâche que si on peut remplacer le mot par « pris », il faut mettre –é, alors que si on peut le remplacer par « prendre », là, pas de doute, c’est –er qu’il faut. Comment ça c’est pas clair ?!! Bon, je vous l’accorde, pas étonnant que ma carrière de prof soit décédée avant même que je ne l’envisage. Tout ça pour dire que je suis indubitablement et complètement allergique aux fautes d’orthographes. N’allez pas croire pour autant que je me place au dessus de la plèbe en osant affirmer haut et fort que non, pas de ça chez moi ! Les fautes, j’en fais à mon plus grand dam un sacré paquet. Les plus fidèles d’entre vous n’ont d’ailleurs pas à creuser bien loin pour en trouver une bonne poignée, ce qui me rend encore plus folle de rage. Parce que j’aime pas ça, moa, les fautes d’orthographe. Ça fait négligé, bâclé, renâclé. Ça le fait pas quoi.

Je vous prie donc de bien vouloir excuser les éventuelles coquilles qui se glissent sournoisement et subrepticement au gré des billets de ce blog. Il fait un peu trop chaud, voyez, pour que j’ai l’esprit aussi alerte que de coutume sur le sujet –THE bonne excuse, avouez qu’il fallait oser !-. Et puis j’vous f’rais dire qu’au boulot, il n’y a plus d’eau depuis une bonne semaine, et que je suis de ce fait en train de me dessécher salement. Aaaah, on l’a voulu le beau temps, on l’a ! Merci les fautes hein !!

EDIT : bon, visiblement il y a un gros misunderstanding et une petite mise au point s'impose. Je ne condamne personne pour les fautes d'orthographes, j'ai reconnu un peu plus haut que j'en faisais moi même un sacré paquet et pas des petites fautes hein, des bonnes grosses fautes atroces. Ce qui ne m'empêche pas de ne pas exactement adorer ça. Mais, encore une fois, loin de moi l'idée de me moquer ou de jeter la pierre à ceux qui, comme moi, sont parfois vaincu par notre belle langue ou qui, pour quelque raison que ce soit, n'en maîtrise pas toutes les subtilités. Tout le monde fait des fautes, à commencer par moi !! Pas de panique donc, vous pouvez laisser des commentaires plein de fotes, tant qu'ils ne sont pas rédigés en langage SMS (je ne suis pas encore Champollion, ça ne m'amuse pas de décrypter ces mystérieux bouts de mots), je lis, et je déguste, même avec des fautes.

Posté par deedee75 à 11:03 - Humeur - On en parle - Commentaires [50] - Permalien [#]

Commentaires

    Ah...

    Oui... même dans des mots simples... les coquilles se glissent !!!

    Posté par Wishes, 26 juillet 2006 à 11:11
  • ça me fait penser que j'en ai vu chez moi ce matiin dans ma dernière note, mais Typepad ne voulait pas prendre en compte les corrections.
    Faut que j'y retourne de ce pas.

    Je crois que le problème vient du fait de la génération "chat/SMS" et de l'instantané. On va vite, on raccourci les mots, on les contracte et lorsqu'il faut reprendre sa belle plume, on est comme pris de convulsions SMSistes...

    Bon, j'vais corriger mes coquilles !

    Posté par XavZ, 26 juillet 2006 à 11:11
  • Tu n'as pas d'eau au bureau par cette chaleur Deedee ??? Mais c'est un cas de force majeure, rentre chez toi tout de suite ! Quel scandale, je suis horrifiée !
    (presque autant que par les fautes d'orthographe )

    Posté par Hélène, 26 juillet 2006 à 11:44
  • Back to school

    idem, je suis une psycho-maniaque à corriger les écrits de mes collègues et à les corriger verbalement (on dit la boîte de chocolat, je l'ai prisE et pas pris!! fff j'te jure)

    mais je fais des fautes de frappe, d'accords (alors que j'ai une éruption de boutons à chaque fois que je vois un adjectif ou un participe passé mal accordé! grrr) et çe m'énerve
    mais on est suffisamment parfaite(s) (question: un S ou pas de S car on c'est du singulier mais j'évoque plusieurs personnes... that is THE kouèchtionne) pour qu'on nous pardonne nos éventuelles bourdes d'orthographe et de syntaxe

    Posté par Dorothée, 26 juillet 2006 à 11:44
  • C'est dingue ça, Deedee, si j'étais hétéro je serais amoureux de toi, dis !

    Je déteste également les fautes d'orthographe et l'exemple des "é" et "er" me fait bouillonner car c'est une règle d'une simplicité à intégrer, quasi déconcertante !

    Mais je remarque ces temps ci, ou je mets deux fois plus de temps pour écrire un billet, à cause de la chaleur et de la fatigue du soir, que je suis beaucoup plus enclin à faire des fautes, a fortiori "énormes" !

    Bref, moi aussi ça me fout en rogne.

    Au fait, je l'ai fait mon billet

    Posté par Mathieu, 26 juillet 2006 à 11:44
  • et voilà une faute

    me suis pas relue, et du coup j'ai écrit "çe" au lieu de ça: INADMISSIBLE!!!!!!!

    Posté par Dorothée, 26 juillet 2006 à 11:46
  • devinette

    Savez-vous quelle est l'étymologie de coquille ?
    A gagner : une fontaine à eau réfrigérée (avec un poisson rouge à l'intérieur pour décorer)

    Posté par Julien, 26 juillet 2006 à 11:47
  • Julien : tout un bla-bla là dessus en copiant le lien http://www.synec-doc.be/librairie/typo/Argot_Typo-COQUILLE.html

    Posté par Mathieu, 26 juillet 2006 à 11:49
  • Réponse

    Mathieu,

    Merci mais je connaissais ce lien et sur d'autres sites, on trouve l'explication suivante : "le mot viendrait de l’expression du Moyen Age vendre ses coquilles, tromper, évoquant ainsi les fausses coquilles vendues aux pélerins de Saint-Jacques-de-Compostelle".

    En fait, les typographes et les imprimeurs ont une explication beaucoup plus simple...

    Posté par Julien, 26 juillet 2006 à 11:54
  • Vais-je oser ?
    Deedee, la faute que tu décris (terminaison en -é ou -er) est plus une faute de grammaire qu'une faute d'orthographe, mais on a compris ;p

    > XavZ: Le problème ne vient pas seulement de la génération "chat/SMS", mais de la manière dont est enseignée le français ces dernières années. La méthode consiste à reconnaître des mots dans sa globalité (d'où le nom de "méthode globale") et non plus selon des règles précises, comme cà l'a été à ma génération (et je suis même pas -très- vieille, j'ai même pas 30 ans
    Une prof de français au collège m'expliquait qu'elle ne faisait plus de dictées, car ce n'était plus une priorité de l'éducation nationale.
    Du coup, certains de ses élèves n'arrivaient même pas à faire la différence entre poison et poisson, car pour eux, ça s'écrivait pareil !

    Heureusement -ou non- l'enseignement du français va redevenir plus "classique", et ils vont de nouveau faire des dictées (et dire que j'adorais ça avant)

    Bon, j'espère que je n'ai pas fait trop de fautes ou de coquilles, parce que j'ai la flemme de me relire.
    Deedee, tu me banniras pas de ton blog, s'il te plaît ?

    Posté par Carole, 26 juillet 2006 à 11:56
  • Si le fautif de ton billet humeur etait celui consacre aux lectures estivales (qui a mysterieusement disparu), j'espere qu'il va vite reapparaitre. Je vais bientot rentrer en France moi et je comptais acheter les livres de ta selection que je n'avais pas lu!!!

    Au fait une tres bonne lecture d'ete: Kafka sur le rivage d'Harumi Murakami. De la pure prose poetique, un regal.

    Et l'absence d'accent est du a mon clavier anglo-saxon. Moi aussi, les fautes d'orthographe m'horripilent. C'est une sorte d'impolitesse.

    Posté par Estelle, 26 juillet 2006 à 11:59
  • Bon il est revenu...

    Posté par Estelle, 26 juillet 2006 à 12:00
  • Pour ma part, ma carrière de prof est née sans que je ne l'envisage vraiment.
    Juriste, on m'a proposé des cours de Droit à gauche puis à droite.. et me voilà prof de Droit. Aussi bien à la fac que dans des BTS. Globalement à la fac, ils ont une bonne orthographe. Mais alors mes BTS( que j'aime beaucoup quand même) c'est une autre affaire. J'ai même envisagé d'exiger de mes "petits" l'acquisition d'un Bled.
    Muni de mon joli bic rouge, je biffe avec rage leurs copies !!

    A celà, il faut ajouter les "perles". ( je crois que je ferai un jour un billet à ce sujet)

    "Lady de Nantes" ( pour l'Edit de Nantes)!
    "Face aux risques juridiques liés à l'enfant, la meilleure solution serait d'assurer un meilleur remboursement de l'IVG." ( vi vi véridique)
    Et enfin, (j'espère que l'élève concerné ne lira pas ce blog) : "le mariage homosexuel ne peut être toléré car il est refusé par le Pape"

    Sur ce, je suis sur mon transat, alors l'orthographe ...... peut laisser à désirer (wouah l'excuse..)

    Posté par marie caroline, 26 juillet 2006 à 12:00
  • Moi aussi, j'ai horreur de faire des fautes mais le problème c'est que j'en fait un nombre pas croyable, mais c'est hors de ma volonté et je fais tout mon possible pour les éviter, j'utilise même Word pour me filer un coup de main, mais c'est pas un très bon élève non plus ! Il faudrait que je reprenne les bases comme au CP mais pas le courage en ce moment !

    Bref, je crois que c’est plus la lecture étant petit qui me fait défaut que l’écriture sms. Et lire L’équipe, ce n’est pas un avantage non plus ! Mais je fais beaucoup d'efforts !

    Posté par Bastien, 26 juillet 2006 à 12:03
  • Bienvenue au club!

    J'ai moi aussi éprouvé le besoin de m'indigner publiquement sur mon blog

    Posté par clarchen, 26 juillet 2006 à 12:15
  • Moi, je sui comme toi Deedee, j'aie horeur des fôtes d'ortograf. je trouve que ces significatif d'un énaurme léssé allé, et donc, sa fais pas tellemant sérieu. Dans mon metié, je ressois des CV et otres lettre de motivassion, et y voire des fôtes, sa part direct à la poubéle.
    Je suis un peut comme vous tous, je ne peut m'empéché de corrigé toute celle que je voies, c'est plus fort que moi, meme si sa énérve.
    J'aie moi aussi la fléme de me relir, donc si jamais vous voillez des coquilles, pardonné moi.

    Posté par Laure, 26 juillet 2006 à 12:16
  • Merci Xavz et Deedee!

    J'ai pu faire mon premier rétrolien grâce à l'article de Deedee d'avant-hier...

    Posté par clarchen, 26 juillet 2006 à 12:16
  • Teu teu teu !!! On ne dit pas "je n'aime pas les fautes d'orthographe mais je reconnais que j'en fais aussi".

    On dit "je suis une incorrigible étourdie"


    Jo...qui pensait être la seule

    Posté par Joëlle, 26 juillet 2006 à 12:24
  • Moi aussi j'ai toujours eu du mal avec certaines fautes d'orthographe qui me donnent tout simplement l'impression que les gens qui les ont faites sont stupides.

    Là dessus, j'ai rencontré mon chéri, qui fait une faute à chaque mot. J'ai découvert aussi qu'il avait autant de mal avec l'orthographe et la grammaire que moi avec les maths, et je me suis adoucie.

    malheureusement pour lui, dans la vie, on écrit presque tous les jours! alors que qui fait des maths, hein! c'est une sorte d'injustice, quoi

    Cela dit, je parle, je parle, mais j'en fais des tonnes, de fautes, moi aussi! mais c'est normal, il fait si chaud

    Posté par garance, 26 juillet 2006 à 12:27
  • Bien sur c'était MuniE de mon bic rouge puisque je suis une fille, enfin il paraît!

    Posté par marie caroline, 26 juillet 2006 à 12:33
  • hihi

    Je n'ai pas le temps maintenante de vous répondre à tous, mais j'ai bien ri ) Merci !

    Clarchen : bravo pour ton premier rétrolien ! Je vois qu'on a en plus la même source d'images, et très souvent, les mêmes sources d'inspiration ))

    Posté par deedee, 26 juillet 2006 à 12:38
  • en plus ailleurs que dans les filières littéraires universitaires, les profs ne sont pas très exigeants sur l'orthographe.
    exemple : ma soeur a rendu un mémoire sur la littérature africaine que j'ai tenté de lire mais vu la foultitude de fautes qui agressaient mes yeux, j'ai abandonné, et bien ses profs l'ont accepté! un mémoire sur la littérature bourré de fautes, c'est un comble! Ou alors les profs ne font pas leur boulot et aucun d'eux ne l'avaient lu?!!

    je me relis, je me relis, bon ça va tout me semble correct

    Posté par la quiche, 26 juillet 2006 à 12:40
  • Comme je te comprends !

    Et c'est effectivement décevant d'en faire tout de même...

    Bonne chasse aux fautes ! (mais ne chasse pas les auteurs, comme le décrit si joliment Garance, les fautes d'orthographe ne font pas le moine...)

    Jo, j'adore ton incorrigible étourdie...

    Posté par Moon&Stars, 26 juillet 2006 à 12:44
  • Eh bien moi j'en fais trois tonnes des fautes, je tente de m'ameliorer en faisant les dictees de Pivot en ce moment, plutot amusant.

    J y ai appris quelques pieges de langue française que -j'en suis sure- vous faites tous.

    Du genre?
    à l'envi (et non envie)
    a vau-l'eau (et non veau l'eau)
    a cor et à cri
    un acquit de conscience (et non acquis)
    etc.

    Posté par incognito, 26 juillet 2006 à 13:10
  • ben moi j'en fait des fautes parce que j'ai pas le temps de me relire! alors désolée si je poste avec des fautes mais c'est soit ca soitt j'ai pas le temps de poster!

    Posté par Esme, 26 juillet 2006 à 13:18
  • Hin hin hin.

    Oué c'est pas du commentaire au top, mais là, fait 42° à l'ombre et mon cerveau, c'est un peu une sorte
    de purée mousselinée hein.

    Posté par Folie Privée, 26 juillet 2006 à 13:19
  • Please soyez indulgent

    Et bien moi je fais plein de faute d'orthographe.
    Et pourtant je passe mon temps à lire depuis que j'ai 6 ans et bien non la lecture n'améliore pas les choses....Pour moi je suis un cas désespérée... Et pourtant j'ai réussi à avoir mon Bac L (littéraire pour dire).La solution pour être tranquille et bien c'est de faire des études de dessin...
    Mais je souffre de ce petit problème j'en ai même honte. J'ai trouvé une solution j'écris des mots pas trop long ou je fais des croquis.....
    Ne condamner pas trop vite les gens qui font plein de fautes!!!!!

    Posté par iris, 26 juillet 2006 à 14:14
  • Pareil que deedee, dis !

    Ah bah ça, c'est clair !
    je déteste les fautes d'orthographes, tout comme je déteste les fautes de français en général (surtout à l'oral d'ailleurs) : quelqu'un qui me parle d'aller AU coiffeur ou de la soeur A Manu, ca me hérisse le poil fissa !!!!

    Oui, je me rends bien compte que ça fait un peu psychorigide d'être intolérante là dessus...
    Ben tant pis, c'est comme ça !

    Ah oui, je déteste aussi le manque de ponctuation dans les phrases (pour rajouter un peu d'huile sur le feu...)

    Posté par Katia, 26 juillet 2006 à 14:46
  • Connaissez-vous l'origine du doublement des consonnes ? Ca vient des moines copistes. Etant payés à la ligne, ils se sont dit qu'il serait judicieux de rajouter un p à "apprendre", puis des m, t et r. Ca ne mangeait pas de pain, ça rajoutait du beurre dans les épinards, et on avait plus de lignes à la fin.
    La langue française est tellement la plus tordue au monde que même les Français ne savent pas l'écrire.

    Posté par poupou, 26 juillet 2006 à 14:48
  • ça se travaille..

    je pense personnellement que ça se travaille.
    Explication, depuis que j'ai arrêté la fac, je ne fais plus de travail d'écriture..à part écrire des notes de service..donc tu perds enormement..
    cela ne vous est jamais arrivé de vous demander comment s'écrit un mot juste un quart de seconde..( tiens j'ai même failli écrire un car)..
    moi perso j'ai enormement perdu depuis que je travailles, je regrette un peu la fac..

    Posté par hossegorr, 26 juillet 2006 à 15:19
  • L'orthographe est de respect ; c'est une sorte de politesse.

    Alain.(Propos sur l'éducation)

    Posté par Georges, 26 juillet 2006 à 15:22
  • Hi hi suis tout pareil ! J'ai une sainte horreur des fautes d'orthographe, et ce depuis ma plus tendre enfance ! Je déteste aussi quand il n'y a pas d'espace après un point ou une virgule, bref tous ces petits riens mais qui ont une grande importance quand même ! J'adorais (et je crois que j'étais bien la seule) les dictées tous les vendredis quand j'étais au CM2... un vrai plaisir ! De temps en temps ça me manque... et plus je vieillis et plus je me demande comment s'écrivent les mots à force de ne plus faire de dictées ! Pas vous ?!!

    Posté par LSgirl67, 26 juillet 2006 à 15:38
  • Pas vu, pas pris

    Je n'ai pas tout pris à ta technique. J'ai pris ta technique, mais ça n'a pas pris très concluant. Mes phrases n'ont plus aucun sens ou alors je n'ai rien pris. Allez prendre...

    Posté par Damdam, 26 juillet 2006 à 16:03
  • Eh bien après ce message, plus personne ne va oser laisser de com de peur de faire des fautes!!

    Mais je te comprends les fautes du style é et er dans toutes les phrases cela devient agaçant.. mais cela m'insupporte moins que les language texto!!

    Posté par Sarah, 26 juillet 2006 à 16:37
  • Comme Katia, je suis un peu psychorigide avec le français, autant à l'écrit qu'à l'oral (les gens qui disent "ceci dit" au lieu de "cela dit", brrr...)
    C'est fou ce que les gens sont attachés à leur langue, je m'attendais à plus de messages du genre "sois cool, les fautes c'est pas si grave..."

    Posté par Melina, 26 juillet 2006 à 16:52
  • J'ai tendance à penser la même chose, j'essaie de me relire le plus souvent possible. Mais je sais que je laisse passer beaucoup de fautes.

    Par contre, j'ai eu une longue discussion avec la belle soeur ce week end et je lui expliquais combien les trop nombreuses fautes d'orthographe de mon cher et tendre me tapaient sur les nerfs ... Oulalala ... je me suis faite envoyer sur les roses (j'étais ravie, vous ne pouvez pas imaginer à quel point !).
    Apparement, il y a un problème connu mais non soigné s'apparentant à la dyslexie dans ma belle famille (du moins, mon cher et tendre, sa soeur et un autre de ses frères).
    Ils voient les mots mais sont incapables de le photographier et donc de le ré-écrire ... L'agencement des lettres entre elles est totalement obscur pour eux.

    Je suis donc bien obligée de revoir mon jugement et d'essayer d'être moins psycho-rigide avec l'orthographe.

    Par contre, pas de pitié pour le langage sms !

    Posté par Bauréale, 26 juillet 2006 à 17:20
  • dyslexie.. ou autre

    * bauréale mon conjoint ainsi que ma belle famille ont le même problème..
    mon mari ne fait jamais deux fois la même faute d'orthographe..il est même capablme d'écrire correctement le mot..c'est une horreur..surtout quand je devais relire ses rapports de stage ou son mémoire.. je m'arrachais les cheveux..
    *quant à l'éducation, j'ai lu le bouquin "la fabrique des crétins"..c'est consternant mais réel..les jeunes des quartiers défavorisés apprennent à lire sur des modes d'emploi??ils font comment pour se vendre auprès d'employeur..

    en tant que manager Rh je m'arrache les cheveux quand je lis des CV ou des lettres de motivation bourrée de fautes ..

    bref

    Posté par hossegorr, 26 juillet 2006 à 18:04
  • AHAH !

    Moi j'ai des poussées d'herpès devant des fautes d'accord basiques...

    Posté par osmany, 26 juillet 2006 à 20:12
  • C'est super bien ici !

    Bon, ca faisait deux semaines que j'avais ce blog dans mes favoris, sans savoir ce que c'était...

    Bah c'est super bien ici ! ! Dès que j'ai le temps de relire, promis, je post des commentaires plus pertinents. Euh, j'essaie au moins ...

    Posté par Emmanuel, 26 juillet 2006 à 20:20
  • Oh la faute ! "Ceux [...] qui n'en maîtrisENT pas toutes les subtilités". Le comble dans une note qui dénonce les fautes d'orthographe !

    Je rigole bien sûr... ;-D Moi aussi j'en fait des fotes parfois, et je ne connais personne d'infaillible sur le sujet.

    Par contre je ne suis pas totalement d'accord avec Iris, je trouve que lire beaucoup est un moyen de s'améliorer en orthographe, parce qu'à mon avis, à force de lire et relire les mots, tu les mémorise plus facilement.

    Posté par Lady, 26 juillet 2006 à 20:23
  • Coquilles et fautes d'orthographe ... mon travail d'imprimeur me fait voir de tout chaque jour ! Mon métier, c'est chasseur de fautes !!! L'invention du numérique (tout le monde connait les pdf ? vous savez le cadeau d'Adobe ...) a quasiment fait disparaitre les coquilles puisqu'il n'est plus question de placer une suite de lettres sur des rails (aurisque d'intervertir deux lettres), mais de travailler page par page sur un texte "photographié" et donc immuable. Dommage, j'aimais bien les coquilles ! mais j'aime toujours pas les fautes !!!

    Dorothée, je me permets cete incursion de grammaire ... on ne dit pas "on est suffisamment parfaite(s) (question: un S ou pas de S car on c'est du singulier mais j'évoque plusieurs personnes... that is THE kouèchtionne)"
    mais "nous sommes suffisamment parfaites", le on s'emploie en français pour parler d'interlocuteurs indéfinis... Désolée, c'est ma carrière précédente de conceptrice-rédactrice qui s'est réveillée ...

    bonne soirée à tous et toutes !

    Posté par chrisdeparis, 26 juillet 2006 à 20:51
  • Tout à fait d'accord. Les fautes des autres c'est insupportable surtout pour des règles simples.

    Posté par Jérôme, 26 juillet 2006 à 21:25
  • les fote

    C'est bien simple, quand j'en trouve une dans un papier, ma concentration sur le fond est perdue pour me concentrer sur la forme : je recherche desesperement la deuxieme faute...
    Cela etant, il m'arrive encore de rendre de la paperasse avec des coquilles. J'ai pourtant ete a bonne ecole, car il m'arrivait a une epoque de recevoir en retour mes copies corrigees...
    Par contre, je n'aime pas mettre d'accents quand je tape a l'ordinateur, mes doigts ne trouvent pas les touches...
    voila voila

    o|-)

    Posté par o|-), 26 juillet 2006 à 22:06
  • L'âge...?

    Au collège et en terminale, j'étais prête pour la dictée de Pivot (que je faisais souvent devant ma télé). Depuis la fac, avec la prise de note rapide et l'utilisation excessive d'un clavier d'ordinateur, outre les fautes de frappe, je suis beaucoup plus distraite et moins au fait des règles, plus hésitante...
    Ca m'énerve, surtout connaissant mon niveau d'il y a quelques années, mais à un point, tu ne peux pas savoir !
    A la maison, je n'hésite pas à regarder le dico (et je fais peu confiance aux corrections automatiques de Word).
    Parfois je trouve des coquilles si énormes que j'ai peine à croire que c'est moi l'auteur de ces lignes.
    Il faut dire que j'ai une mémoire avant tout visuelle et que j'ai besoin de voir le mot pour être sûre( quand on me demande comment tel mot s'écrit, je suis obligée de l'écrire pour vérifier). Or apparemment, le geste est tout aussi important que la vue, puisque je fais moins de fautes avec un stylo qu'avec un clavier.

    Posté par Thulip, 27 juillet 2006 à 09:08
  • concernant les fautes on peut dire que j'en fais et pas qu'un peu mais bon j'essaye d'y remédier mais comme tout le monde j'en laisse passer...
    pour ce qui est de la lecture et de ce que ça apporte, comme Iris, je pense que ça ne change pas grand chose parce que je lis beaucoup depuis toute petite et je fais tjrs des fautes (plus ou moins grosses mais bon...).
    je ne sais pas comment expliquer mais disons que qd je lis, mes yeux glissent sur les mots et ne s'y arrêtent pas vraiment donc c'est peut etre pour ça que je ne m'améliore pas en lisant ?!

    pour le langage sms ça m'agace aussi un peu mais par contre j'ai tendance à utiliser fréquemment des raccourcis pour certains mots (style "ds" pour dans, "qd" pour quand, "tjrs" pour toujours etc etc) alors dites moi si ça vous dérange vraiment et j'essayerai de faire plus attention à ce que j'écris...

    Posté par Sofiso, 27 juillet 2006 à 17:32
  • >> Tof, tu réponds à un billet en étant dans le sujet ?? J'y crois pas, c'est ouf ! (et intéressant).

    >> Jérôme : bienvenue ici Les fautes des autres ET les siennes, j'ajoute. Car les miennes m'horripilent autant, voire plus que celles des autres !

    >> Chrisdeparis : excellent, et peu banal comme métier ! J'ai une amie qui est également conceptrice rédactrice, il manie le verbes et l'orthographe à en faire pâlir d'envie n'importe quelle personne qui croise son chemin. M'énerve cette fille ))

    >> Emmanuel : sois le bienvenue ici, et merci pour ton compliment. Quand tu veux pour d'autres commentaires et réactions en tout genre

    >> Lady : rhoo la honte, tu vois ? CQFD, je ne peux décemment pas me moquer de qui que ce soit sur le sujet (outre le fait que je me moque rarement des "pbs" des autres...)Les boules !

    >> Osmany : oui, j'ai lu ton billet sur la question grâce à ton rétrolien

    >> Hossegor, Garance et Bauréale : pas évident en effet ! moi qui ai tendance à être vaguement dyslexique, je compatis... ça doit être assez difficile (et problématique !)de gérer ça ! Car effectivement, on se sert -heureusement pour moi- moins des maths que du langage...

    >> Mélina : (bienvenue, non ?). J'avoue que moi aussi je m'attendais à des réactions plus vives dans le sens inverse, mais quelque part, tant mieux : en tant qu'amoureuse de la langue française, ça me fait bien plaisir de voir combien la plupart des gens y sont attaché

    >> Sarah : mais non, je n'espère pas !! Cf mon "edit" dans le billet

    >> Damdam : oui, exactement, tu m'ôtes les mots de la bouche ^__^

    >> LSGirl67 : ah oui, la ponctuation...encore plus subtile car, de ma propre mémoire et expérience, je ne me souviens pas qu'on me l'ait jamais enseigné !!

    >> Georges : belle citation, merci

    >> Poupou : hyper intéressant cette anecdote !! Merci

    >> Katia : je me sens moins seule, merci !

    >> Iris (ouiii j'y arrive !) : je ne me moque absolument pas, Cf. mon "Edit" après le billet. Je sais que cela est éminement compliqué pour certaines personnes, et que ça n'est pas une question de mauvaise volonté. Pas évident, et je me garderais bien de me moquer de qui que ce soit à ce sujet. Simplement, certaines personnes sont juste négligentes, et du coup, c'est dommage et parfois un chouïa énervant Enfin je crois qu'on est tous d'accord là dessus : tant que ça n'est pas du langage sms...

    >> Folie Privée : hihi

    >> Esme; ne t'excuse pas, ce sont des choses qui arrivent quand même

    >> Incognito : ah oui ! c'est marrant les dictées de Pivot, et effectivement très instructif ! merci pour la piste

    >> Moon&Stars : oui, je confirme que c'est HYPER enervant de faire soi même des fautes, a fortiori quand on y est allergique

    >> LaQuiche : c'est fou ça ! moi, j'ai toujours eu des profs hyper strics à ce niveau.. En maîtrise, je me suis faite quasi huée par le jury à l'unanimité le jour de l'oral parce que j'avais marqué sur mon mémoire (un titre de partie en plus !) + sur mon powerpoint de présentation matiné et non mâtiné... Alors l'exemple de ta soeur m'est, je l'avoue, une peu étranger !

    >> MarieCaroline : c'est clair, muniE, fais un peu attention!! )) Tes exemples sont tous aussi effrayants qu'hilarants, et pourtant.. Je vois tellement ce que tu veux dire ! j'ai fait moi même un BTS avant de voguer vers d'autres horizons, et clairement, c'est parfois déroutant. perso, j'ai eu "c'est quoi les pays mediterranéens"... et "il est où le tunnel sous la Manche ?" ben euuuh, comment dire... Dur de rester cool et de faire une réponse appropriée, sans avoir l'air de te foutre de ton interlocuteur !! (oui ok, je ne parle pas de fautes mais ton Lady de Nantes m'y a fait pensé )

    >> Estelle : curieux. tu surfes avec IE ou Mozilla ? (ou autre)

    >> Joëlle : excellent, c'est vrai, je suis bien d'accord )

    >> Clarchen : t'as vu, c'est hyper facile hein ?!

    >> Laure : cf. la phrase recopiée par Georges

    >> Bastien : ah ah, clairement, word est un cancre

    >> Carole : oui, mais l'orthographe découle pour partie de la grammaire, nan ? Sinon, je suis bien d'accord que la futur ex nouvelle école est une calamité. Moi même, je suis une vieille de la vieille et je pense que l'enseignement que nous avons reçu est malgré tout plus solide et compréhensible... contente qu'elle refasse son apparition dans les cours d'écoles !

    >> Julien : sois le bienvenu ici, et alors, la réponse ?

    >> Dorothée : inadmissible, très clairement ! pas eu le temps de répondre à ton mail, ça ne saurait tarder

    >> Mathieu : quel compliment, merci ) Et clairement, la chaleur (+ moiteur ces temps ci) n'aide pas. Personnellement, j'ai le cerveau qui dégouline... J'ai du mal à bosser, c'est une calamité !!

    >> Hélène : je t'avoue que j'hésite clairement à rentrer chez moi, tellement je n'en peux plus de rester scotchée au petit ventilo, à me bousiller les yeux parce que l'air dans les yeux, ça fait très mal l'air de rien, à recevoir un air vicié et chaud... dur !

    >> XavZ : pour être tout a fait honnête, je n'ai pas de convulsions smsiques Je n'utilise ce chouette langage que via mon portable. tout le reste, j'évite. j'aime trop le français pour le massacrer à coup de textos !!

    >> Whishes : soit le ou la bienvenue ici Et oui, pas de répis, même pour les mots simples !

    >> Sofiso : mais non, ne te prive pas de tes abbréviations

    Bon, après ces réponses, il est évident que je n'ai pas le courage de me relire.. Donc, il y a sûrement un tas de coquilles toutes plus infâmes les unes que les autres, ce dont je vous prie d'ignorer !

    Posté par deedee, 27 juillet 2006 à 19:00
  • Je suis ravie et consternée à la fois

    Je suis ravie de voir que l'orthographe existe encore et qu'elle est appréciée, et consternée à longueur de temps par celle, hautement fantaisiste des ingénieurs (bac + 6 minimum) avec lesquels je travaille et qui ne voient pas l'intérêt de l'orthographe.
    Hélas, stupide, quand on me laisse un fax sur mon bureau avec un post it "faxé", bêtement je classe. Hors il voulait dire "faxer". Le client attend toujours.
    J'ai droit au (écriture d'origine 100 %) :
    "nez en moin nous feront le maximum"
    "Je passerez visitez votre installation le plus rapidement possible"
    "Il me sembles que vôtre atitude es pour le moins discourtoise"
    "Je ne manquerez pas d'avertire le service comptabilité du non paillement de votre facture".
    Et j'en passe. Et plus ils sont et plus je me dois de relire et de corriger. A en avoir des crampes dans la main droite (celle qui tient la souris).
    J'ai débuté une collection de mails et autre à publier un jour...
    Mais je constate régulièrement sur les blogs que finalement l'orthographe et la grammaire existent encore. Et je pense qu'effectivement c'est une politesse élémentaire (le problème venant souvent, pour certains du correcteur automatique qui n'est pas fiable).
    Cette lecture tombait à pic pour moi ce soir. J'ai dû corriger une proposition technique et commerciale de 120 pages et je me suis arrêtée de faire une croix à la 247ème faute énaurme, aux environs de la page 70...

    Posté par Calpurnia, 27 juillet 2006 à 20:27
  • Je suis moi aussi une allergique des fautes d'orthographe !! Ca doit me venir de mes parents profs ! Mais je trouve que ça la fout mal les fautes grammaticales d'accord et autre conjugaison ... Je suis plus indulgente pour les fautes d'usage.

    Mais alors les "je mangeS" et les "mangeS ta soupe", je supporte pas ! Bien la peine d'avoir fait des études pour faire des fautes de ce genre !

    Au bureau, mes collègues me consultent pour les accords du participe passé avec l'auxiliaire avoir, ce qui est quand même l'enfance de l'art, non ?

    Mais n'allez pas croire que je suis une intégriste de l'orthographe. L'erreur est humaine ! Et puis les claviers maintenant font que l'on est moins attentif ...

    PS: j'espère ne pas avoir fait trop de fautes dans mon petit message sinon c'est la honte !!!!!

    Posté par capucine, 28 juillet 2006 à 10:52
  • Moi non plus je n'aime pas les fautes d'orthographe. Mais je n'écris et ne lis plus le francais quotidiennement (ok sauf pour mon blog) depuis dix ans et c'est dur.

    Je trouve aussi que lorsqu'on a une langue que personne ne peut écrire sans faute c'est grave: il y a quelques années il ressortait d'un sondage qu'un grand nombre de personnes n'écrivait pas de lettres d'amour de peur de faire des fautes (c'est vrai que ca calme la grosse faute dans une lettre d'amour), c'est terrible!

    Je parle et écris chaque jour en suédois (sans faute!) et j'admire la facon on a intégré et accepté les simplifications d'usage. En France la langue est un peu comme un musée et c'est trop figé. Je trouve aussi que cela devient quelque chose d'incroyablement élitiste.

    Posté par Fred de Suède, 30 juillet 2006 à 22:24
  • Ca m'agace aussi les fautes d'orthographe...
    Pas plus tard que ce midi, un collègue m'a montré ses faire-parts de mariage.

    Au début je ne comprenais pas le texte. Pourquoi?

    Parce qu'il avait mis un "s" au lieu d'un "t".
    Ca donnait un truc du genre "Quelques bulles de champagne nous permettrons de...". Je ne comprenais pas ce que lui et sa future femme allaient permettre eux gens et pourquoi ils parlaient de bulle juste avant!!!

    Bref, comme il a déjà tout imprimé et découpé, je n'ai pas osé lui dire qu'il y avait une faute.
    Je sais ce n'est pas bien....

    Posté par Poulpie, 01 août 2006 à 16:44

Poster un commentaire