Deedee

La vie trépidante et truculente d'une parisienne à Paris

18 octobre 2006

OR-GA-NI-SA-TION

reveilC’est ça, d’avoir une vie trépidante et truculente : on rigole on rigole et puis un jour paf ! On se fait rattraper par son quotidien certes trépidant, mais aussi très chargé. Entre le boulot (qui n’est pas responsable de tous mes maux d’overbooked working girl, rassurez-vous), les projets à droite à gauche, les sorties, les soirées home sweet home, les week-ends… auquels il convient d'ajouter un soupçon de turpitudes parisiennes, une petite dose de stress et un chouïa de fatigue ! Secouez bien, réservez quelques heures au frais et hop ! Vous obtenez une vie parisienne lambda.  

Oh je ne me plains pas hein, manquerait plus que ça ! Mais je suis toujours sciée de voir à quel point le temps file… Moi, je ne m’égosille pas « c’est quand le bonheur » mais « c’est quand les vacances ??!!!! » Je voudrais faire uniquement des choses que j’aime, être payée pour trouver des choses intéressantes à vous dire, avoir des week-ends de 3 jours pour en profiter un max, ne pas planifier le moindre apéro, laisser au contraire les choses venir et pouvoir répondre « présent » quand on me demande au pied levé « tu fais quelque chose ce soir ? », avoir le temps de glandouiller de temps en temps, dormir un peu plus, sortir un peu plus, profiter de la vie… différemment ! Pas d’aigreur, pas de rancœur, j’aime ma vie comme elle est, même si en ce moment, je ne serais pas contre des journées de 36 heures ! Je vous l’avais dit hein, être une parisienne à Paris, c’est tré-pi-dant !!

Rassurez-moi, ça vous arrive aussi de vous laisser dépasser par votre quotidien ?

Posté par deedee75 à 11:29 - Humeur - On en parle - Commentaires [46] - Permalien [#]

Commentaires

    hello deedee,
    apparemment ça n'est pas uniquement le lot des parisiennes... je vis à Metz et je travaille à luxembourg, je fais donc 130 kms aller retour tous les jours... ça me fait des journées interminables, sans compter que j'ai un petit bout de 3 ans et demi qui demande énoooooormément d'attention... je n'ai le temps de rien faire malgré mes envies débordantes de tout... frustration fatigue etc... et pourtant, je trouve que c'est pas si mal, on aurait tort de se plaindre qd on pense à d'autres qui n'ont pas le loisirs d'être débordés car ils n'ont pas de job par exemple ou pas la possibilité d'avoir un train de vie agréable... alors, life is stressfull but beautiful.. indeed. tu ne trouves pas?
    un vrai plaisir de te lire chaque jour en tt cas miss

    Posté par punky b, 18 octobre 2006 à 11:43
  • Ben oui...et pourtant, je suis loin de vivre ta vie trépidante...et pourtant, déjà comme ça, ça file trop vite.
    Non, sérieux, Deedee, je crois que tu veux faire trop de choses...c'est normal alors de courir après le temps.
    Je sais, tu es une fille super efficace, et certainement que tu arrives à faire 3 choses en un tournemain, là où moi, je ne peux en faire qu'une ou deux. Voire, peut-être, que tu es une petite dormeuse. Les petites dormeuses qui assurent (no fatigue) sont des reines.
    Mais néanmoins, toi comme moi avons au départ une même base : une journée de 24 h.
    Bon, reste toujours la fille speed et pleine de vie que tu es. De toute façon, tu ne pourras pas changer.
    Mais amuses-toi, en début de journée, à évaluer en temps toutes tes occupations de la journée, tout mélangé, travail, transport, repas, repos, etc. Le total ne doit pas dépasser 24.
    Tu seras stupéfaite !

    Posté par poupou, 18 octobre 2006 à 11:44
  • Anticipation

    Tu fais quoi en mai ? ;o)

    Posté par Amaury, 18 octobre 2006 à 11:53
  • Et c'est le temps qui court...

    Courir après le temps: j'ai une obsession: dormir et j'aimerais faire en sorte d'organiser ma vie autour de mon nombre d'heures de sommeil.
    Mais non! Imagine l'inverse. Moi aussi je cours à droite et à gauche et en fait j'adore. On en reparle quand on aura du boulot + un bébé + toujours autant d'amis à voir? Je propose d'instaurer une semaine 4 jours de travail, 3 jours de week-end!

    Posté par lalalisasa, 18 octobre 2006 à 11:53
  • je dirai que ça m'arrive quotidiennement! ;-D

    Posté par Esther, 18 octobre 2006 à 11:59
  • récupérer le temps perdu

    oui oui oui, j'avais remarqué que tu répondais moins à tes lecteurs... ne cherche pas plus loin ce que tu as sacrifié pour gagner du temps!!!
    (gni gni gnignigni! je suis diabolique ;oD )

    Posté par mercutio, 18 octobre 2006 à 12:07
  • ça m'arrive bien souvent! il m'est même arrivé de devoir aller acheter des culottes chez H&M car toutes celles que je possède étaient au sale! donc il faut le faire!
    entre le travail, le ménage, les courses, les papiers, les RDV chez le médecin, le blog, les copains et les copines, le shopping...c'est dur de tout gérer!
    et quand la fatigue vient s'ajouter à tout celà..on se retrouve débordées!

    Posté par marie caroline, 18 octobre 2006 à 12:16
  • BEN OUI

    Lorsque le débordement apparaît, il faut savoir lever le pied!! )

    Posté par papa, 18 octobre 2006 à 12:16
  • Idem à Grenoble...

    Moi j'ai l'impression que c'est un peu une spécialité de notre génération... On veut tout faire, s'investir à fond dans un boulot qui nous passionne, partir en week ends / vacances, aller au cinéma ou au musée, s'occuper de notre chez-nous, mijoter de bons petits plats, voir nos amis à l'heure de l'apéro, privilégier notre relation amoureuse... A un moment donné, je crois qu'il faut reconnaitre qu'on n'est pas superwoman et qu'il serait peut être bon de mettre un peu un frein à toutes ces activités...

    Je dis ça, mais bon... de là à passer à l'application, c'est une autre histoire!

    Posté par Kywana, 18 octobre 2006 à 12:17
  • Cela m'arrive bien trop souvent. C'est l'essence même (en schématisant un poils) de la vie parisienne d'une jeune femme qui a un job, des envies, un mari, des amis, etc.
    Le coup de la planification de l'apero au dernier moment, ça ne doit pas m'être arrivé depuis des lustres. Je le regrette un peu mais voulant en faire le plus malgré le peu de temps imparti, il faut bien organiser les choses.

    Posté par missb, 18 octobre 2006 à 12:27
  • pas mieux a Tokyo

    avec deux jobs, trois blogs, des amis non stop a la maison, sport 3 fois par semaine et des projets divers et varies...

    Posté par Mademoiselle, 18 octobre 2006 à 12:27
  • oui 24 heures c'est beaucoup trop court pour tout faire...pas le temps de prendre le temps.

    Posté par sardine, 18 octobre 2006 à 12:33
  • sois rassurée !

    comme vous toutes qui bossez..moi aussi...je suis la Lynette de desperate housewifes !!!
    de grands enfants mais un job tellement prenant et malgré tout stressant que le soir je suis rincée comme une serpillère !!!
    les machines, les sèche-linges qui se suivent, les courses qu'il faut faire régulièrement pour nourrir 2 jeunes adultes et Mr mari (ils s'empiffrent..moi je ne me nourris que d'un grain de riz et d'un dé d'eau tiède !), la variété dans les plats proposés ("pourquoi je m'em....e comme ça, me dit Mr mari..fais des choses simples...")...ouais, tu parles..il n'empêche qu'ils sont tous bien contents d'avoir de la nouveauté dans l'assiette...MERCI REQUIA & MERCOTTE de vos idées riches & quotidiennes !!!)

    Oui, c'est vrai on veut tous s'investir dans un boulot qui nous passionne et heureusement, la vie est suffisament chiante comme ça, mais ça demande des efforts, des contraintes et d'EEENNOOOORMES concessions (comme ne plus pouvoir s'occuper de soi, ne plus faire de sport).

    Finalement, les journées sont bien remplies et ça n'en est que mieux.
    Perso, quand je n'en ai pas assez, je cherche encore des choses à faire. certainement pour me prouver quelque chose, mais je ne sais pas quoi ?
    Si quelqu'un le sait, qu'il me le dise.

    Posté par organpipecactus, 18 octobre 2006 à 12:36
  • oh que oui !!!

    c'est d'ailleurs pour ça que je m'octroye deux jours à Paris ce we !
    en parlant de ça, si tu veux qu'on annule, pas de problème je comprendrais
    tiens moi juste au courant !
    grooooooos bisous !

    Posté par poutchi, 18 octobre 2006 à 12:46
  • C'est exatement ce qui m'arrive en ce moment

    Depuis 2 semaines, je n'ai plus une minute à moi... un truc à faire par ci, un truc à faire par là....pas facile tout ça...en plus j'ai le majeure droit dans une atelle et je suis droitière ...;/ je donc suis à laboure pour à peu près tout...
    Je viens de commencer un régime (bon j'ai que 3 ou 4 kilos à perdre...)donc je ne peux plus me reconforter sur la chocolat....((
    Tout ça pour dire que même si dans le sud c'est réputé pour être cool....je suis bien speed pour une niçoise...et je te comprends tout à fait.
    Je dois dire les seuls moments où je suis un peu avec moi c'est quand je lie mes blogs préférés....alors merci Deedee et courage!

    bises

    Posté par Emma, 18 octobre 2006 à 13:13
  • Fais comme moi : deviens insomniaque. C'est fou le temps qu'on arrive à dégager quand on passe de 8h/nuit à 8h/semaine. )

    Posté par Amaury, 18 octobre 2006 à 13:13
  • Ne t'inquiète pas, c'est pareil pour moi. journées chargées, soirées toutes bookées sur 6 mois, bref, j'aimerais bien être payée très cher et rester chez moi pour faire ce que je veux! Mais bon, hein, c'est pas possible, n'est ce pas...

    Posté par liloe, 18 octobre 2006 à 13:43
  • Je suis passée d'une vie de parisienne over stressée par le boulot, voir ses amis, faire toutes les expos, etc...à une vie de chomeuse à lyon où donc j'ai pas de boulot, j'ai pas d'amis à moi, y a pas d'expo qui m'intéresse à lyon...mais j'ai trouvé l'amour alors ca compense!
    mais ma petite vie de parisienne stressée ma manque parfois...

    Posté par Maurine, 18 octobre 2006 à 13:46
  • Tout d'accord avec toi... une horreur ces journées de 24h... vraiment trop courtes... et encore je dors peu... Pfff...
    Personne n'aurait un ticket de loto gagnant en trop par hasard?

    Bon courage pour faire face à tout!

    A.


    ps:
    Le pire, c'est que c'est passionant souvent tout ce qui nous prend du temps...

    Posté par Adrienhb, 18 octobre 2006 à 14:12
  • Réjouis-toi, tu as de la chance d’avoir autant de choses à faire, après c’est une question de trie et de priorité. Fait plutôt attention à la routine, c’est elle qui tue. Courage.

    Posté par téténa, 18 octobre 2006 à 14:42
  • Même si nos vies sont diamétralement opposées (je suis genre Lynette saison 1 avec mes 3 petits bouts et ma maison de province), je fais le même constat que toi ! Pourquoi mes journées ne font pas 36h ??? surtout quand je commence à me poser avec MrChéri et qu'il est 22h30... impossible d'aller me coucher, hein, et tant pis pour mes cernes mutantes et mon incapacité chronique à me lever le matin !

    So-li-da-ri-té !

    Posté par Shalima, 18 octobre 2006 à 15:04
  • échéance

    Ben moi, je travaille pas mais je me sens toujours débordée ... mais depuis quelques jours, tout a changé : mon prochain rendez-vous, c'est le 15 juin prochain !
    15 juin, c'est dans un sacré bout de temps, ça ! bah oui, 8 mois ...

    Ce jour-là, j'accouche du 2° inchallah... fini le stress, cette grossesse-là, qui sera peut-être la dernière ... c'est promis, j'en profite !

    Posté par chrisdeparis, 18 octobre 2006 à 16:02
  • Oh que oui, ça m'arrive d'être dépassée. En ce moment par exemple où j'ai l'impression de brasser de l'air à toute vitesse et de ne pas avancer d'un poil ! Mais en ce qui me concerne, c'est surtout que je suis mal organisée.
    Mais j'ai eu un moment où j'étais vraiment, vraiment débordée. la seule solution que j'ai trouvé à ce moment là ça a été d'arrêter quelques unes de mes activités. Ca a été difficile mais avec le recul, c'était la meilleure solution ^^

    Posté par Anne-So, 18 octobre 2006 à 16:40
  • imagine quand en plus t'es presque partie un week end sur deux pour aller voir ton amoureux, que tu prépares un concours : résultat pas fait le ménage depuis trois semaines et rangement pas au top!
    on aura bien le temps de mettre la pédale douce quand on sera frippées et qu'on ne pourra plus avancer qu'en fauteuil

    Posté par la quiche, 18 octobre 2006 à 16:42
  • bien sùùùùùùùùùùùùùre !!!!!!!! meme que ....

    quand j'ai evoqué mon emploi du temps avec mon amie présidente d'Amicitia qui habite vers st paul de vence, elle m'a dit "oulala !!!!!! c'est pas trop pour une seule personne ???????"
    ah ces gensss du sud : ils en ont de la chance, ils n'ont pas toutes ces tentations que nous avons à la Kapitale !!!!!!!!!!!!!!!

    Posté par EH MA CHERE, 18 octobre 2006 à 16:53
  • C fou!

    Je crois que comme la plupart, je suis débordée mais ravie de l'être au final... - c'est intéressant, 2- ça veut dire qu'on a des projets, des amis... donc ça compense le stress. Pourtant, ça fait 2 ans qu'avec mon copain, on veut lever le pied et ça ne marche pas. Dès le retour des vacances, on se fait happer par la vie parisienne. Solution : à terme, on va essayer de migrer en province...mais ce n'est pas encore fait, ouf.
    Bises à tous!

    Posté par Flo, 18 octobre 2006 à 16:54
  • cf précédent message..

    sur une autre rubrique ou j'avais résumé une de mes folles journées..perso ce qui me manque c'est de pouvoir sortir aussi facilement qu'avant..du genre le frigo est vide on va au resto..maintenant le frigo n'est jamais vide avec les enfants..c'est de la folie pure..en plus aller trainer au musée ou autre c'est bien pendant 1 heure et demi grand max après ils s'ennuient ( bon ils ont 4 ans)
    j'aimerais bien revenir à mes 20 ans ou j'allais à la fac puis je bossais tout en dormant peu..puisque j'étais toujours à des soirées ou comme amaury je dormais très très peu..

    j'adore être débordée.. car tu as vraiment l'impression de vivre..

    un petit conseil deedee profite en..même si les semaines sont courtes..après avec des enfants c'est moins évidents..ou alors il faut un max d'argent et une super liste de baby sitter..

    Posté par hossegorr, 18 octobre 2006 à 17:24
  • Idem...

    Heu bha on m'avait dit: "ouai tfaçon, le master, c'est cool!!! t'auras quoi une dizaine d'heures de cours!!!"
    QUE NENI!!!
    Etudiante parisienne en master d'histoire de l'art, c'est un programme trépidant: courir d'un cour à l'autre, entre Nanterre, Quai Branly, INHA, ENS... A cela, il faut ajouter le job étudiant parce qu'il faut bien payer ses sorties et surtout autres factures!!!
    Plus la vie sociale, les recherches bibliothèques (bha oui hein ça se pond pas tout seul un mémoire!), et le chériiiii!(vive les soirées cooconing!!)
    Bref, c'est une vie à 100 à l'heure mais ça vaut le coup: je suis du même avis que toi, je l'échangerais pour rien au monde, même si des journées de 36 heures seraient les bienvenues!

    Posté par Angélique, 18 octobre 2006 à 17:30
  • Ne m'en parle pas

    Alors voila, je me dis, l'ecole, c'est sympa, tu as le temps de faire plein de trucs, et les cours continuent tranquillement.
    J'ai un devoir vendredi, sur 3 semaines de cours, et mon classeur est plein, et je ne sais pas trop ou j'en suis, et je ne connais pas le sujet, et je ne sais pas par ou commencer.
    MAis j'ai passe des we sympas a PAris, et je compte remettre ca rapidement, meme si j'ai du annuler mon we a Bordeaux cette semaine, beacouase pas le temps de s'en occuper. Dur
    Comme quoi, on peut vivre en province et etre deborde par les evenements. Ce n'est pas uniquement reserve aux PArisiens. D'ailleurs, quand je suis a Paris, je ne suis pas du tout stresse , c'est dire...

    Posté par o|-), 18 octobre 2006 à 17:52
  • Je suis sur les rotules très très régulièrement, et je me reconnais dans bon nombre de ces commentaires. Je me force à faire la grasse mat' le dimanche, c'est à dire jusqu'à 8 h 30 ! Je ne vis pourtant pas dans une grande ville et ne sors donc pas tous les soirs. Et pourtant, impossible de me poser 5 minutes pour bouquiner. En fait, je ne m'accorde qu'une petite heure le mercredi et le dimanche pour lire mes trois ou quatre blogs favoris. Je crois que c'est une question de nature, on est comme ça ou on ne l'est pas. Je crois aussi que c'est très féminin (il me suffit de regarder mon namoureux à moi ou mon fils qui savent très bien décrocher, et mes trois filles qui sont tout le temps occupées).
    Mais moi, j'ai un avantage : toutes les six/sept semaines, je suis en vacances (look at my pseudo !). (Deuxième parenthèse : une instit', ça bosse beaucoup beaucoup, même si l'opinion générale pense le contraire).
    Donc, je vote pour LES VACANCES SCOLAIRES POUR TOUTES LES PROFESSIONS. parce que nous le méritons toutes (et même, parfois, les hommes le méritent) !

    Posté par isal'instit', 18 octobre 2006 à 18:41
  • Même en banlieue...

    Les journées sont trop courtes.
    Le WE on n'en parle même pas, j'ai parfois l'impression de sauter directement du vendredi soir au lundi matin.
    Et encore, avec l'âge on freine un peu en semaine sur les sorties...

    Posté par Calpurnia, 18 octobre 2006 à 19:00
  • Boeing boing

    Moi je dépasse mon quotidien, inverse... c'est pas l'ivresse de mon côté, soit j'arrive à tout gérer soit rien ne se passe
    Attends je te laisse, je dois poser un Boeing 717 sous le carrousel.

    Posté par Charles, 18 octobre 2006 à 19:46
  • A 300 % OUI ! Levée 7h, départ 8h, métro, dring, tap tap tap (bruit des touches sur le clavier, je précise), dring, blablabla, 19h, sortie de bureau, métro 20h, je passe le pas de ma porte. 23h, je m'éffondre exténuée.

    Mais je ne me plains pas. J'adooooooore mon job et je l'ai tellement voulu celui là que je suis épanouie (jusqu'à ce que grosse fatigue reprenne le dessus). Disons simplement qu'il y'a des choses plus graves dans la vie et des gens qui nous envient (surtout les chômeurs !!!!)

    Allez courage !!!

    Posté par A ga dou dou, 18 octobre 2006 à 19:50
  • Je t'envie!

    Je peux te dire qu'en ce moment j'envie ton quotidien truculent et trépident! Le mien est plutôt lent et vide! Non j'exagère, j'ai un mémoire à rédiger, un boulot à trouver, mais seule à la maison, le temps passe au compte-goutte! Et du coup, dès que je fais un mini effort (cours de yoga), je suis épuisée! Plus l'habitude!
    Du coup je vogue de blog en blog
    Bon courage quand même!

    Posté par La Fée Morgane, 18 octobre 2006 à 20:20
  • oh!la!la!la!la!

    Ne m'en parle pas, il me faudrait des journées de 72H, préparation de la nouvelle boutique et finition de l'ancienne, mini pépette, nounou, sport, stage, course, entretien de la home, créations, commandes, copines, sorties, mini pouce en route, H, famille, fournisseurs, blogs, différentes taches, différents memo, meme mon palm ne suit plus, anticipation de projets, anticipations de collections, rendez-vous!!!!
    au seours!! meme en province on est over-booker!!!

    Posté par sathyne, 18 octobre 2006 à 21:55
  • A Rennes, c'est l'horreur!!!

    Allez, un commentaire de soutien pour te prouver à quel point je suis solidaire, mais aussi pour t'assurer que malheureusement ce problème n'est pas uniquement le lot de vraies parisiennes!!!

    En province aussi on est débordé, mais en plus, comme on est à Rennes, on est débordé, Mais sous la pluie!!! c'est un bonheur...

    en plus, je ne comprends pas ce qu'il se passe avec mon réveil, mais depuis quelques jours, il sonne de plus en plus tôt!!! Au secours...

    Bon courage à toutes

    Posté par fab, 18 octobre 2006 à 22:13
  • Je me reconnais dans le portrait que tu dresses.. CA me rappelle ma vie étudiante !! La solution : être étudiant à vie ou mieux encore chercheur à l'Université pour avoir de sous ;p!! Mais comment apprécier les vacances... quand on est tout le temps en "vacances"..

    Posté par Edwood, 18 octobre 2006 à 22:33
  • pas tout à fait

    Hello Deedee,
    Je suis à New YOrk, j'ai une vie trépidente, truculente, mais je ne fais que ça. Ce que tu décris, avoir le temps de reter chez soit et saisir les occasions c'est comme ça pour moi en ce moment. Mon secret, je prends le luxe de ne pas beaucuop travailler (je suis danseuse), je suis dans une ville que je ne connais pas, j'habite gratos par des "plans" et je ne fais que ce dont j'ai envie. Je te rassure, ce n'est pas tout le temps comme ça, au contraire, mais celà fait un bien !!

    Posté par Elo, 19 octobre 2006 à 04:31
  • En ce moment c'est plus cool, et je profite vraiment du temps que je dispose, encore, pour moi. Oui, je sais que c'est un luxe!! le calme avant la tempête comme on dit... et quand les choses se compliquent, je compte sur mon carnet et mes "to do list", par ordre d'importance, c'est ça mon organisation.

    Posté par mariaba, 19 octobre 2006 à 08:34
  • Oh que oui !! Moi c'etait hier soir !!

    Je devais quitter à 16h ! Je suis sortie à 17 h !! Sachant que je devais passer à la poste... Un délai très très long...

    Après fallait que je regle un probléme avec je ne sais pas combien de personne au telephone et avec des numéros de telephone différents... Sachant que je rentre chez moi ! Ma grand mére à perdu la telecommande du magnéto !(Ciel c'est le drame)! ...

    Après tout ces coups de telephone, et la telecommande, non retrouver! Fallait que je me rende à mon cours de danse de 18h30 à 22h30... Mais une roue de mon vélo à crever... Et fallait que je bosse sur mon rapport de stage! Pour pouvoir préparer ma soutenance des demain!!!

    Ouf en gros avec tout ça !! J'ai rien fait ! Pas de cours, de danse, pas de velo, pas de rapport! Je fais tout ça aujourd'hui...

    Je suis une pantouflarde!!!

    Posté par Chaussettes, 19 octobre 2006 à 11:21
  • Ah, mais je n'ai jamais dit que les "provinciaux" (j'exècre ce terme!) étaient moins occupés que les parisiens !! Mais globalement, je suis bien d'accord avec vous tous : je préfère être suroccupée que désoeuvrée... Je tourne vite en rond quand je n'ai rien à faire (ce qui arrive rarement, vous vous en doutez ))

    Et non, Mercutio, je ne néglige point du tout mes commentateurs ! mais quand il y a 40 messages, c'est un peu difficile de répondre à chaque personne en particulier.. ce qui ne m'empêche pas de tout lire, est il besoin de le préciser ?!

    Emma : bon courage

    PS : normal d'être pantouflarde quand on s'appelle Chausssettes ) (bon d'accord, ma blagounette était aussi facile que nulle !!)


    Pfff avec tout ça, j'en oublie de souhaiter la bienvenue à Lalalisasa, Téténa, Elo (danseuse à NY.. quelle vie magnifique !)

    Et moi aussi j'aime bien que mon papa me laisse des mots doux

    Et je ne suis pas forcément d'accord concernant l'emploi du temps light des étudiants : le mien ne l'était pas spécialement !

    Fiou, ce commentaire était un peu bordélique, je vous prie de bien vouloir m'en excuser )

    Bonne après-midi !

    Posté par deedee, 19 octobre 2006 à 13:56
  • Ha ha ha !!!

    C'est vrais j'avais jamais fait attention, mince maintenant que tu me le dis c'est peut etre à cause de ça que l'on m'appelle Chaussettes...

    Allez faut que je m'active !!!

    XxX
    Oh Elo => Une autre danseuse sur le blog de deedee !!

    Posté par Chaussettes, 19 octobre 2006 à 15:08
  • Même pendant les vacances ? En même temps ça dépends des études et de l'année.. En tout cas, j'avais plus l'occasion de sortir et d'être plus insouciant qu'aujourd'hui..

    Posté par Edwood, 19 octobre 2006 à 17:21
  • >> Chaussettes : oh ! toi aussi tu es danseuse ?

    >> Edwood : oui bon évidemment les vacances... c'est différent ! Mais ce que je n'aimais pas personnellement quand j'étais étudiante, c'était le travail à faire chez soi le soir. Au moins, quand tu bosses, tu as tes soirées à peu près tranquilles (normalement...!)

    Posté par deedee, 19 octobre 2006 à 22:46
  • des danseuses

    Bon mais alors il y a combien de danseuses dans tout ça ?

    Ceci dit, moi aussi je suis tout le temps à fond, normalement, entre les cours de danses et les cafés à droite à gauche et habiter en balieu (ce qui ne facilite jamais les choses) ... drôle d'idée vous me direz d'aller "respirer" à New York !

    Ciao à tous ...

    Posté par Elo, 20 octobre 2006 à 00:53
  • Oui... Je suis une ex danseuse de l'opera de nancy !(patrick Dupond et Pierre lacotte)!

    J'ai arréter le classique, pour le jazz, le baharata natyam et le contemporain et d'autes styles...

    Je rentre chez rick odums l'année prochaine !!! Enfin septembre 2007... Voilou !

    Posté par Chaussettes, 20 octobre 2006 à 08:45

Poster un commentaire